Orthophonie

Venez rencontrer notre orthophoniste lors de rendez-vous individuels. Elle vous donnera conseils et exercices pour améliorer le développement du langage de votre enfant. Ces rencontres sont réservées aux familles qui sont en attente de services au public.

Pour les enfants de 0-5 ans.

Dates de la session automne 2022 :

13 et 27 septembre, 4 et 25 octobre, 15 novembre et 6 décembre
45 $ par rencontre

Merci de prendre connaissance de la politique d’utilisation des services d’orthophonie.

Prendre un rendez-vous

 

Questions et réponses avec Kim Rondeau, orthophoniste au RT21

Pourquoi avez-vous choisi de travailler au RT21 avec des enfants ayant la trisomie 21?

Mon sujet de travail de maîtrise universitaire m’a amenée à approfondir mes connaissances et à intervenir auprès d’un jeune enfant ayant une trisomie 21 et de sa famille. C’est aussi dans le cadre de ce travail que j’ai découvert le Regroupement pour la Trisomie 21. Mon cœur y est resté depuis et une belle collaboration est née entre nous.

Combien d’années d’expérience avec vous en petite enfance et trisomie 21?

Depuis 2007, déjà. Quand je ne suis pas au RT21, je travaille dans les Centres de la Petite Enfance avec des enfants d’âge préscolaire.

En quoi consiste l’orthophonie?

L’orthophoniste est la professionnelle qui dépiste, évalue et traite les difficultés de communication, de langage, de parole, de la voix et de la déglutition. Notre intervention consiste principalement à développer, améliorer ou compenser ces habiletés dans un but d’intégration sociale.

Pourquoi consulter en orthophonie lorsque notre enfant a la trisomie 21?

La prévalence élevée de difficultés de langage étant bien documentée, le travail en orthophonie peut débuter très tôt chez les enfants ayant une trisomie, avant même l’émergence de leurs petits mots. La participation de la famille sera alors essentielle. Mon rôle consistera davantage à aider les parents à développer leurs habiletés de stimulation du langage, à dévoiler mes meilleurs trucs à appliquer au quotidien et à faire refléter tout le plaisir de communiquer avec les petits. Lorsque les premiers mots émergent et que les enfants deviennent de petits «êtres de langage», le travail peut se poursuivre directement auprès de l’enfant, toujours dans le plaisir et par le jeu.

Pour les enfants moins verbaux, je peux aussi utiliser des gestes communicatifs aussi appelés «langage des signes pour bébé» ou les mains animées. Il m’arrive aussi d’avoir recours à des pictogrammes.

Avez-vous une anecdote, une histoire à nous raconter?

Mon premier contact avec la trisomie 21, mon sujet passionnant de travail dirigé à la maîtrise, était avec un adorable petit garçon prénommé Hubert. Aujourd’hui, sa mère est la directrice du RT21 et moi j’ai le plaisir d’y travailler. La boucle est bouclée.